Vers de nouvelles perspectives pour les plateformes e-learning, intégration de Claroline Karima Aissaoui, Université Oujda #EDKT2014


Como hacía mucho que no hablábamos de plataformas ... ;-) ... Hoy traemos a este espacio a este video donde Karima Aissaoui, Université Oujda  en el marco de #EDKT2014 nos presenta "Vers de nouvelles perspectives pour les plateformes e-learning, intégration de Claroline"   Dans le cadre de la contribution de la société civile dans le développement des compétences en TICE au Maroc et l'accompagnement de la stratégie nationale pour la généralisation des TIC dans l'enseignement et afin de promouvoir, soutenir et intégrer les TIC dans l'enseignement ; l'association MEARN (Réseau Marocain de l'Education et des Ressources) organise le forum EDUCATANK #EDKT2014.
(...) 

Le développement sans cesse croissant des TIC au sein de l’enseignement ouvre de nouvelles perspectives pour notre rapport au savoir et ouvre aussi la voie à des approches pédagogiques nouvelles. Cependant, l’introduction des TIC en éducations ne connait pas le sucés espéré [Mouzouri-2013, Budeau-2006].
Au Maroc, de grands efforts ont été déployés pour diffuser les TIC dans le système éducatif [Depiereux et all, 2013], ainsi, la charte nationale de l’éducation et de la formation a été adoptée (1999-2009) et qui stipule dans ses articles l’ambition de l’égalité des chances d’accès à l’information et à la communication et vise à pallier les difficultés de l’enseignement et de la formation continue, le programme Génie (2005) qui avait comme principaux objectifs
1
la participation active des enseignants dans l’intégration des TICE dans l’enseignement; la contribution à l’amélioration de la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage par l’exploitation pédagogiques des TICE ; et l’appropriation des outils multimédia, par les enseignants en vue d’une utilisation efficace en classe et puis le projet ‘Maroc Numeric 2013’ (octobre 2019) qui vise à positionner le Maroc parmi les pays émergents dynamiques dans les Technologies de l’Information et de la Communication.
C’est dans ce contexte là que s’inscrit l’utilisation des plateformes e-learning au sein des organismes d’enseignement en général et à l’université marocaine en particulier. Elles facilitent la communication entre les étudiants et leurs professeurs et enrichient les procédures à la fois de l’apprentissage et de l’enseignement.
Considérée comme membre du Consortium Claroline, l’Université Mohammed Premier participe au développement et enrichissement de cette plateforme pour qu’elle soit à la fois adaptée aux besoins des étudiants et des professeurs, et par conséquent avoir en résultat une plateforme riche en fonctionnalités.
Claroline est un logiciel Open Source permettant de déployer facilement une plateforme dédiée à l’apprentissage et au travail collaboratif en ligne [Clar]. C’est une plateforme initié en 2001 par l’Université Catholique de Louvain en Belgique. Elle permet l’utilisation aisée des espaces de formation et de collaboration sans avoir requit à des compétences techniques particulières. Actuellement, le projet Claroline est piloté par le Consortium Claroline qui rassemble plusieurs institutions issues de plusieurs pays. C’est une une plateforme d’apprentissage en ligne caractérisée par sa simplicité, sa souplesse et sa stabilité. Elle connait une évolution rapide grâce aux différentes contributions à son développement par les membres du consortium. Actuellement, la dernière version de Claroline nommée Claroline Connect est disponible depuis janvier 2014[Clar].
II. Etat de l’art
Les plateformes les plus utilisées au sein de l’université marocaine sont généralement: Moodle [Mood] et Claroline. Chaque enseignant choisit une de ces plateformes selon ses bases de connaissances ainsi que ses domaines de compétences. Dans cet article, on se focalise sur le cas de Claroline.
Les enseignants utilisent la plateforme e-learning pour y partager ses cours avec les étudiants et enrichie sa méthode de communication et de gestion de sa classe. Une fois inscrit et connecté sur la plateforme, l’étudiant aura accès à ses cours ainsi qu’aux énoncés des travaux dirigés ou des travaux pratiques. Cette méthode de numérisation de partage de cours facilite l’accès à l’information et renforce la relation Professeur/Etudiant grâce aux services de messagerie ordinaire et instantanée offertes par les plateformes en question.
L’utilisation des plateformes e-learning actuellement aux universités reste une utilisation classique dans l’objectif de partager des cours et avoir une interaction entre les professeurs et les étudiants [Adler, 2009]. Ceci aide à la fois les étudiants et les professeurs d’voir un espace d’interaction et d’échange à distance, ce qui leur permet de sortir des classes
2
ordinaires et changer ou compléter la méthodologie adoptée dans l’apprentissage. Mais en contrepartie, l’utilisation des plateformes e-learning en général, et Claroline en particulier, peut s’étendre à devenir une plateforme offrant des fonctionnalités plus élargies. Avec sa nouvelle version, Claroline Connect permettrai à ses utilisateurs de créer des réseaux d’apprenants favorisant l’apprentissage collaboratif.
III. Objectifs visés
Pour atteindre une plateforme complète et personnalisée au , nous avons décidé d’y ajouter des fonctionnalités approfondies permettant de l’enrichir et de la rendre une plateforme offrant des services différents.
En partant de l’existant, notre université dispose d’un ensemble de logiciels et d’applications permettant de faire la gestion de différents ressources et tâches quotidiennes. Parmi ces applications, on trouve par exemple celle qui fait la gestion de la scolarité (Apogée) [Apog]. Il s’agit d’un logiciel à installer et qui permet la gestion des inscriptions et des dossiers des étudiants, ou encore une autre application qui vise à gérer les emplois du temps (Visual Timetabling)[Vis]. Elle permet à son utilisateur (selon les droits d’accès) de visualiser un emploi du temps, le modifier (modifier la salle, l’heure, le professeur…), de créer des groupes des étudiants ou encore calculer la charge horaire des professeurs.
Notre idée consiste à rassembler ces applications avec Claroline, pour la transformer en un bureau virtuel. Une fois connecté, l’étudiant pourra visualiser son emploi, demander des attestations de scolarité, des relevés de notes ou encore échanger avec ses collègues grâce au forum et à la fonctionnalité de discussion instantanée. De la même manière, le professeur se connecte pour modifier son emploi et rester en interaction avec ses étudiants collègues grâce au forum et à la fonctionnalité de discussion instantanée.
claroline1
Figure 1. Intégration des applications avec la plateforme Claroline
3
Cette intégration des applications avec Claroline, va permettre également aux administrations de traiter d’une façon plus rapide les demandes des attestations de scolarité, des relevés de notes etc.., et d’avoir accès à toutes les informations concernant le déroulement des séances de cours, de TP, ou de TD. Il sera plus facile de voir la disponibilité d’une salle ou d’un professeur tout en restant sur la même plateforme.
Les schémas ci-dessous illustrent l’utilisation de la plateforme Claroline après l’intégration des nouveaux services pour les étudiants ainsi que pour les professeurs.
Figure 2. Cas d’utilisation des accès aux nouveaux services à partir de Claroline -Cas des étudiants-
claroline2
Figure 2. Cas d’utilisation des accès aux nouveaux services à partir de Claroline -Cas des professeurs-
clarolin3
4
IV. Avantages
L’intérêt de l’intégration de la plateforme Claroline avec ces nouveaux services est de dépasser les limites de l’utiliser comme une plateforme e-learning et la rendre un espace numérique de travail en la transformant en une plateforme qui offre des nouveaux services facilitant la communication entre l’étudiant, le professeur et l’administration. Elle peut être utilisée non seulement pour partager des cours, mais encore comme un bureau virtuel offrant de différents services dans l’objectif de faciliter la démarche de demande des pièces administratives que ce soit pour l’étudiant ou pour l’administration.
La consultation en ligne des emplois du temps et des changements qui peuvent être faites sur une séance, reste également un besoin primordial pour les étudiants. En partant de ce fait, on compte intégrer la plateforme Claroline avec l’application qui permet de gérer les emplois du temps au sein de l’université.
Par conséquent, l’étudiant une fois connecté sur la plateforme Claroline, il pourra accéder à tous les services qui les intéressent tout en restant dans le même cadre de la même plateforme. Ceci lui permettra de bénéficier d’un temps réduit et d’une facilité accrue dans les démarches administratives et pédagogiques, sans oublier la fonction initiale de la plateforme qui reste un espace d’apprentissage en ligne, là où le professeur partage les cours avec ses étudiants.
La constitution du bureau virtuel constitue un défi pour l’université. Il va permettre d’évoluer la plateforme et de profiter de plusieurs services intégrés sur la même plateforme. Ainsi, l’administration va profiter d’une informatisation de plusieurs services afin de faciliter les tâches et l’accessibilité aux différentes informations requises par chaque service au sein d’un établissement.
V. Conclusion
L’utilisation d’une plateforme e-learning au sein d’un établissement d’enseignement est devenue une habitude facilitant le partage des cours et la communication entre les enseignants et leurs étudiants. Ainsi, la vision du consortium Claroline avec les équipes de développement de l’université Mohammed Premier est de rendre cette plateforme une plateforme de services permettant aux étudiants d’avoir accès aux cours, consulter ses emplois du temps, demander une attestation de scolarité ou un relevé de notes. Elle permettra également aux enseignants de partager leurs cours avec les étudiants, de modifier leurs emplois du temps (Annuler un cours, changer la salle d’un cours, …) ou encore d’actualiser le contenu des séances. Cependant, l’accès à ces services requiert actuellement une connexion Internet pour les étudiants afin de pouvoir se connecter à la plateforme, vu que l’accès à la plateforme Claroline est actuellement dépendant de la connexion (Accès Off-line non permis).
VI. Références
1. Adler, 2009. La conceptualisation des ressources. Apports pour la formation des professeurs de mathématiques. Dans G. Gueudet et L. Trouche (dir.), Ressources vives : (p. 7- 18). Rennes : Presses Universitaires et Paris : INRP
5
  1. Budeau-2006. Les TICE à l’école : proposition de taxonomie et analyse des obstacles à leur intégration. EpiNet : la revue électronique de l’EPI.
  2. Mouzouri-2013. La présence réelle des TIC dans les pratiques pédagogiques, frantice.net, numéro 6, janvier 2013
  3. Depieu et all, 2013. Principaux facteurs influençant l’intégration des TIC chez des enseignants marocains, frantice.net, numéro 6, janvier 2013
  4. Clar. Le site officiel de Claroline, http://www.claroline.net/
  5. Mood. Le site officiel de Moodle https://moodle.org/
  6. Apog. http://www.amue.fr/formation-vie-de-letudiant/logiciels/apogee
  7. Vis. http://visual.timetabling.free.fr/ 
  (leer más...) Fuente: [ youtube #EDKT2014 ]

Aprendo, UNED, GitHUB & MOOC: bueno , bonito y barato … salta en el vacío …

“La idea de una sociedad sin Estado provocará tantas objeciones como la economía política de una sociedad sin capital privado. Hemos sido criados son prejuicios acerca de las funciones providenciales del Estado. Y nuestra educación, desde las tradiciones romanas hasta el código de Bizancio, y las ciencias profesadas en la universidad, nos acostumbró a creer en el gobierno y en las virtudes del Estado-providencia”
Kropotkin

"El costo de una cosa es la cantidad de aquello que yo llamo vida, necesaria para adquirirla, ya sea a corto o a largo plazo"
Henry David Thoreau 

“En el universo del rebelde la muerte exalta la injusticia. Es el abuso supremo”
Albert Camus


Ayer, gracias al amigo @lluisridao , me enteré de la siguiente noticia, que traemos hoy aquí para nuestra sección [e-learning en prensa] ... que aparece en el diario público, q copypasteamos, porque con tiempo haremos un comentario en este blogcito , junto con otro post sobre mi opinión sobre los MOOC's ... que debo hace muchoa nuestros lectores, aunque ya en mi twitter hemos desgranado largamente nuestra visión de esa opción, nacida de la alta esfera educativa ...una especie de "estafa imperialista" de corte paternalista, gratuistica ? .. pero hoy es hoy ...La UNED abre la puerta de sus cursos online "libres y gratuitos"

La plataforma 'Aprendo' de la universidad a distancia ofrece enlaces a bibliotecas, documentos, clases y cursos masivos abiertos
P.O.S. / EFE MADRID 16/10/2012 17:27 Actualizado: 16/10/2012 17:46



La UNED abre las puertas de su universidad en Internet, con una extensa colección de recursos libres que van desde cursos online a materiales audiovisuales como podcasts, libros electrónicos, bases de datos, programas de radio, tesis doctorales, revistas científicas, guías de estudio y fondos históricos digitalizados, además de otros materiales digitales disponibles. Parte de la estrategia de la universidad a distancia consiste en dar acceso a cursos online de forma libre y gratuita en español.

Siguiendo la estela de proyectos similares puestos en marcha en Stanford o el MIT, la UNED, Telefónica, Universia y la Fundación Centro Superior para la Enseñanza Virtual han trabajado juntos en esta iniciativa para servir a 500 millones de hispanohablantes. El nuevo portal permite el acceso a materiales de enseñanza, aprendizaje o investigación para que los docentes elaboren sus propios contenidos con herramientas abiertas, libres y gratuitas. "Estamos construyendo la universidad del siglo XXI, abierta, sin fronteras y gratuita", ha indicado el rector de la universidad a distancia, Juan A. Gimeno.
Todas las universidades españolas e iberoamericanas que quieran utilizar la plataforma para generar sus propios cursos masivos y abiertos "dispondrán de recursos en distintas materias, con metodología flexible y personalizable". Así, se ofrecen enlaces a bibliotecas, documentos, clases y cursos masivos abiertos gratuitos (COMA). Los cursos disponen de foros de aprendizaje tutelados que permite a los alumnos relacionarse con otros estudiantes y actividades de autoevaluación para valorar los progresos y el ritmo de aprendizaje.
"En épocas de crisis obtener formación universitaria gratis o a un precio muy asequible permite fortalecer el capital humano de un país", remarca Gimeno. "En pocos años ofreceremos miles de Cursos Online Masivos en Abierto", asegura Pedro Aranzadi, director de Universia, que colabora en el proyecto y cuenta ya con 1.236 universidades asociadas.
La mayoría de las grandes universidades del mundo tiene una estrategia sobre materiales didácticos abiertos y gratuitos, lo que unido a la expansión y flexibilización en el acceso y uso de Internet y la filosofía sociocultural de la web 2.0 (con los usuarios como generadores de contenido, donde hay experiencias compartidas) posibilita que las universidades expertas en educación a distancia gestionen sus cursos de una forma más accesible a los nuevos estudiantes.
 
Hasta aquí ... el artículo de El público ... y ahora os dejo enlace a la plataforma ... GitHUB
me encanta la redundancia de OPEN MOOC ( massive open online course ).. 

(leer más...)

 Fuente: [El público, vía @lluisridao ]

#e-tineraires : Une nouvelle plateform #elearning pour la RATP …baptisée

 Seguimos con plataformas y más plataformas si el jueves, 13 de septiembre de 2012 hablamos de
Imperialismo Google (XXX): Course Builder & HangOut Google + .. and the cloud bajas ... .a estas alturas me pregunto que es una plataforma ... y que aportan al aprendizaje en red en estos momentos ...en los que estan surgiendo por doquier nuevas apuestas ... de muy distinto y marcados conceptos ... y concepciones ... En fin, eso será para otro dia de discusión, ...asi qué .. ahora le toca el turno a e-tinéraires ... os dejamos ahora la nota de prensa de   Micropol Institut  ...


 Pour développer sa politique de formation, la RATP mise sur le e-learning.

« AVOIR LE RÉFLEXE E-LEARNING », TELLE EST LA VOLONTÉ DE LA RATP. AVEC « E-TINÉRAIRES », LA DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DE LA RATP A IMPULSÉ UNE POLITIQUE E-LEARNING COHÉRENTE ET GLOBALE À DESTINATION DES 45 000 SALARIÉS DE L’ENTREPRISE. INTERFACÉE AVEC LE SYSTÈME D’INFORMATION DES RESSOURCES HUMAINES (SIRH), CETTE PLATEFORME E-LEARNING, ACCESSIBLE PAR TOUS, PERMET UNE INDIVIDUALISATION DES PARCOURS ET DES FORMATIONS PROPOSÉES. 

La RATP a choisi l’e-learning et a fait appel au savoir-faire de l’organisme de formation Micropole Institut, pour la création d’une plateforme unique de formation connectée à leur Système d’Information de gestion des Ressources Humaines (SIRH). Les avantages de la solution proposée sont nombreux :
  • Les formations e-learning sont accessibles à tout moment sur le lieu de travail du salarié ;
  • Les parcours sont individualisés et personnalisés, le suivi est optimisé ;
  • Le salarié peut voir en un coup d’œil les différentes formations auxquelles il est inscrit ainsi que leur état d’avancement ;
  • Les formations sont déployées en un temps record auprès d’un grand nombre de collaborateurs ;
  • Le ciblage des besoins en formation est plus précis permettant une optimisation des coûts.
« L’accessibilité du e-learning à l'ensemble des salariés est une nouvelle étape qui s'ouvre pour la RATP dans le domaine de la formation », déclare Philippe Pieters, Responsable formation de la RATP et maîtrise d’ouvrage sur le projet. « Grâce au travail de toutes les équipes, et en dépit de la complexité de la tâche et des nombreux chantiers à mener en parallèle, nous avons su construire avec Micropole Institut une solution opérationnelle dans les délais et les budgets qui étaient prévus.», poursuit Jean-Marc Robinet, Chef de projet e-learning à la RATP.
Durant sept mois, les équipes de Micropole institut ont procédé à l’implémentation technique de la suite Syfadis V5 (éditeur FuturSkill), avec une intégration complète au SI de la RATP (Connexion unique [SSO], alimentation des données entrantes provenant du SIRH [HRAccess], alimentions du plan de formation à partir des données sortantes provenant du LMS [e-tinéraires]). En dehors de l’aspect technique, des actions d’accompagnement du changement ont été mises en œuvre. Des didacticiels et modes opératoires ont été diffusés, et des formations mises en place pour tous les acteurs en back office.
La plateforme « e-tinéraires » a un bel avenir devant elle. La richesse pédagogique du e-learning contribuera à valoriser le rôle des formateurs ; ce mode de formation permet en effet de mieux suivre les stagiaires et de vérifier l’atteinte des objectifs pédagogiques. La RATP souhaite donc accompagner les différents départements et former les responsables de dispositif de formation. Elle souhaite également sensibiliser les collaborateurs et proposer une offre de formation de plus en plus large (bureautique, sécurité, langues,…).


(leer más...) Fuente: [micropol]